11 Jan, 2017

publié par dans Visite Europe | 0 Commentaires

Voyage en Islande, 7 ans après, ce dont je me souviens

Voyage en Islande, 7 ans après, ce dont je me souviens

Auteur du blog birdwatching-blog.com et co-fondateur de birdingnotebook.com, nous arpentons le monde en famille à la recherche de l’oiseau rare. Après de nombreuses années à arpenter la France, c’est en aout 2010 que nous décidons de partir en Islande pour notre premier voyage ornitho. Voici en quelques paragraphes les souvenirs les plus marquants de ce voyage, qui restera comme celui qui a amorcé notre soif de périples.

Les macareux moines de l’Ile de Flatey

L’ile de Flatey (de flat en anglais) signifie « plat ». Cette île porte bien son nom, elle est effectivement assez plate, quoique bordée de quelques falaises. Falaises sur lesquelles on trouve le macareux moine. Imaginez un peu, le macareux moine était présent par dizaines de milliers en France. On en trouve aujourd’hui quelque chose comme 13 couples dans la réserve des sept iles en Bretagne. Sur l’ile de Flatey, hors période de nidification, il est possible de les approcher de si près que vous pourrez faire une photo de professionnel même avec un Instamatic Kodak ! La preuve en image :macareux-moines

Les phoques d’Ytri Tunga

Ytri Tunga, ce nom sonne comme celui d’une plage de Polynésie, en fait non, il s’agit bien d’une plage d’Islande ou on peut rencontrer des phoques. C’est ici que j’ai vu pour la première fois cet animal. Un excellent souvenir, et de très belles photos.les-phoques-dytri-tunga

Le pygargue à queue blanche des fjords du nord

Je me rappelle bien que nous avions été assez chanceux quant à la météo lors de notre séjour en aout 2010. Il y a quand même une journée ou le temps avait été particulièrement difficile. Cette journée nous étions à la recherche du Pygargue à queue blanche. Environ 65 couples sont établis sur l’île, dans les régions des fjords du nord. La mission était donc particulièrement difficile, mais après une journée de labeur sous la pluie et une petite enquête de voisinage. Nous trouvons l’animal dans un fjord à marée basse. Un de mes meilleurs souvenirs de birdwatcher !!

L’escapade du Lac Myvatn

Ce n’était pas prévu à l’origine dans notre itinéraire, mais, un peu sur un coup de tête, nous faisons un détour d’environ 600 km pour aller visiter le lac Myvatn. Ce lac peu profond abrite une grande quantité de canard et grèbes. Lors de notre séjour pendant l’été, les oiseaux sont en plumage inter nuptial. Les couleurs ne sont pas des plus flamboyantes, mais quel lieu au monde permet d’observer à la fois le Garrot d’Islande et l’Arlequin plongeur ?lac-myvatn

L’auberge de jeunesse de Borddanes

Pour les hébergements durant notre séjour, nous avions décidé de passer par des auberges de jeunesse. La solution la plus économique dans un pays ou tout est très cher. C’est dans le petit village de Borddanes que nous sommes tombés sur un petit bijou d’hôtel. Le principe de l’auberge de jeunesse est respecté avec une cuisine commune et des chambres collectives ou individuelles. Outre un intérieur très moderne (cuisine intégrée, béton cirée au sol), chaque chambre dispose de très grandes baies vitrées qui donnent sur le fjord. Les macareux et les phoques sont à quelques mètres et c’est un pur bonheur que de pouvoir les observer au chaud depuis son lit.lauberge-de-jeunesse-de-borddanes

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *