27 Avr, 2017

publié par dans Visite Afrique | 1 Commentaire

Les destinations immanquables en Algérie

Les destinations immanquables en Algérie

En Algérie, la couleur du sable du désert du Sahara s’allie au grès brun des roches et des canyons encaissés. Le paysage est donc magnifique. Pour tâter l’atmosphère parfois surannée du pays, il faut mettre le cap sur Alger.

Les parcs incontournables en Algérie

Plus de 80% du territoire algérien est constitué de désert. Dans cet écosystème fragile, l’aventure est respectueuse de l’environnement, non sans être source de découvertes époustouflantes. Blotti contre le massif du Tassili n’Ajjer au sud-est de l’Algérie, le parc national éponyme est une ode au grand reg du Sahara avec son étendue pierreuse et ses parois gravées de peintures rupestres. Le caractère archéologique de cette destination combiné aux points de vue qu’il offre sur le désert et à la diversité de la faune, font donc l’unicité du parc de Tassili n’Ajjer, un incontournable en voyage en Algérie. A dos de chameau, à pied ou en 4×4, le « plus grand musée préhistorique du monde » offre mille découvertes. Si en journée, le calme est presque surnaturel, la nuit, le guépard peut sortir de sa tanière pour étonner le visiteur.


Le chat des sables, le fennec et de renard sont d’autres habitants du parc à découvrir pendant un safari nocturne. Dans le Sud algérien, dans les hauteurs du massif de Haggar, le parc National de l’Ahaggar a été classé en 1987. Au-delà de son paysage noirâtre où le rat épineux et la gazelle Dorcas cohabitent, ce parc est aussi un site archéologique vieux d’un million d’années selon les découvertes. En attestent les gravures de Tit-Aguenar-Silet, les traces d’anciens peuplements dans le massif de Tafedest et la Casbah Bahjouda à Aïn Salah.

Alger, cette perle de la Méditerranée avec ses sites historiques d’exception

Au-delà de son plateau moderne où se trouvent les bâtiments conventionnels d’Algérie, Alger possède surtout une zone antique représentée par sa casbah. Surplombant la côte, cette médina unique en son genre aurait déjà attiré la convoitise des Carthaginois au 4e siècle av. J.-C. Avant-poste commercial à ses origines, la casbah raconte aujourd’hui une histoire millénaire à ses visiteurs en voyage en Algérie. Les ruines de la citadelle, les palais ottomans et les mosquées dévoilent la structure urbaine de la médina de l’époque. Au cœur de la ville, cette casbah est aussi le point de repère idéal pour visiter facilement Alger. D’ici, rejoignez par exemple le jardin d’essai, le monument aux martyrs ou la grande mosquée Ketchoua.

  1. Bonjour vu toutes ces beautés naturelles ‘que je voudrais tant visiter inchallah’alors cessons de déclamer les autres pays surtout Europe de la part de citoyens africains algeriens alors je leur conseille de visiter leurs beaux jardins.toutes mes cordialites.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *