26 Jan, 2018

publié par dans Visite Cuba | 0 Commentaires

Un voyage à Cuba hors des sentiers battus

Un voyage à Cuba hors des sentiers battus

Loin des circuits touristiques habituels mon voyage à Cuba

est le carnet d’un voyageur en marge qui recherche davantage l’exploration en profondeur d’une destination que sa visite superficielle. Plutôt que de passer de plage en plage, de musée en musée, d’un monument à l’autre où finalement tout se ressemble et d’où l’on sort sans avoir vu la véritable couleur d’un pays, baser son séjour sur un point privilégié pour en explorer la vie en profondeur.

La plus grande île des Caraibes

Cuba, la plus grande île des Caraïbes est une destination privilégiée. Longtemps protégée de l’influence extérieure mondialisante grâce à sa couleur politique et l’embargo américain elle a su garder une culture métissée et originale aux parfums européens et africains mélangés, à l’abri des intérêts financiers internationaux, du marché de la drogue et de la folie consommatrice qui s’est emparée du monde. Il suffit d’écouter sa musique, la salsa, dont l’originalité et la richesse ont charmé et charment le monde entier pour sentir l’intelligence, la vivacité et la générosité de ce peuple.

Mais ce dernier mini paradis à perdre risque d’être englouti rapidement depuis son ouverture politique et l’annonce de la levée de l’embargo. Scénario récurrent, les habitants du paradis ne sont pas conscients de leur chance. Ils sont pauvres, ne mangent souvent que du riz et des haricots rouges et vendraient leur âme pour tous ces jolis gadgets qu’ils voient dans les mains des touristes de passage. Un compte à rebours est lancé pour visiter Cuba dans ce qu’il est encore aujourd’hui, avec ses tonitruantes voitures américaines  des années 50 qui continuent à rouler grâce à des moteurs russes et ses cavaliers qui traversent les villages, droits comme des conquistadores.

Dernier mini paradis à perdre

Mon voyage à cuba rapporte non seulement un témoignage et des photos inédites et originales du pays qu’on ne trouve dans aucun dépliant touristique, mais également une informations pour préparer un séjour à Cuba original en marge des circuits traditionnels. On y trouve notamment des contacts de nombreuses « casas particulaires;»,

logements chez l’habitant dans plusieurs villes de Cuba comme La Havane, Vinales ou encore Trinidad.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *