10 Déc, 2017

publié par dans Visite croisières | 0 Commentaires

Apprendre la courtoisie au port

Apprendre la courtoisie au port

Pour profiter au maximum de vos promenades sur nos lacs, apprendre la courtoisie au port vous sera des plus utiles. Cela vous servira non seulement à apprendre vos devoirs, mais aussi à connaître ce que vous serez en droit d’attendre de vos voisins navigateurs.

Voici donc les principes de base appliqués entre marins au port, mais aussi au mouillage et sur le coffre.

Les bateaux qui sortent d’un port ont la priorité sur ceux qui y entrent, sauf s’il s’agit de bateaux en service régulier ou de bateaux en détresse. Les bateaux en service régulier ou ceux qui sont en détresse annoncent leur entrée assez tôt en émettant « trois sons prolongés ».

Les consignes à l’arrivée

Lorsque vous serez arrivé au port, la première règle à appliquer est de respecter une vitesse de sécurité, et ce, pour plusieurs raisons.

Tout d’abord, les autres navigateurs méritent d’être respectés dans leur quiétude et de ne pas être dérangés par les vagues créées par votre passage.

Ensuite, il faut penser au bien-être de la faune, notamment les oiseaux ainsi qu’à la sécurité des nageurs s’il y en a. Il faut aussi se souvenir que les remous laissés par une vitesse supérieure risquent d’atteindre les embarcations plus modestes.
La courtoisie au port veut également que lorsque plusieurs bateaux atteignent en même temps un mouillage, chacun offre la marge aux autres pour arriver à bon port et pour avoir le temps de finir leurs manœuvres d’autant plus quand on sait que tout le monde n’est pas forcément au même niveau d’expertise en la matière.

Si généralement, la capitainerie est contactée avant l’arrivée, le mieux est d’amarrer au ponton d’accueil pour ne pas accaparer une place qui risquerait d’être réservée à un autre bateau dans le cas où cette communication préalable n’aurait pas pu se faire.

Les règles d’amarrage

Lorsque votre amarrage se fait sur un bateau voisin, votre devoir est de s’adapter au moment choisi par le premier pour l’appareillage. Le sens dans lequel le bateau hôte est positionné devra également être respecté.

Vous prendrez soin d’assurer la protection de la coque au moyen de pare-battages, de mettre en place vos amarres… Prenez également garde à ce que les mâts des deux navires restent bien individualisés dans l’hypothèse d’un roulis.

Le passage obligé sur le bateau hôte implique des pas qui n’incommodent pas et des sandales bien délestées de sable. Bien entendu, les va-et-vient inutiles sont à éviter pour ne pas importuner les autres.

Lorsque votre bateau est celui qui se positionne comme hôte, prêtez main forte à votre invité lorsqu’il procèdera à son amarrage.

La courtoisie au port

Lorsque vous aurez pied à terre, privilégiez les toilettes du port à celles du bord. L’utilisation d’une borne à eau ou à électricité déjà occupé et l’encombrement éventuel du ponton nécessiteront une demande préalable auprès des premiers arrivants. Placez vos déchets aux endroits indiqués à cet effet.

Les bruits éventuels causés par votre bateau notamment les mâts, le pavillon… en dehors de la nuisance sonore induite par le vent et les tempêtes doivent aussi être évités au maximum.
Pensez aussi à recharger vos batteries et à chauffer votre moteur en dehors du port, une fois que le bateau sera assez éloigné de son emplacement pour ne pas perturber le calme dont jouissaient vos voisins.

La procédure au mouillage

Le bateau qui arrive au mouillage se doit de respecter encore une fois l’organisation de ceux qui se sont installés en premier. Ainsi, vous éviterez d’étendre ou de raccourcir votre mouillage et vous le relèverez vous-même dans le cas où il chasse…
Pour rappel

Navigation dans la zone de rive Zone riveraine intérieure : 0 à 150 mètres (uniquement pour accoster ou pour partir). La voie la plus courte doit être empruntée. La vitesse maximale autorisée est de 10 km/h. Zone riveraine extérieure : 150 à 300 mètres (il est permis de naviguer parallèlement à la rive. La vitesse maximale autorisée est de 10 km/h).

Vous connaissez maintenant l’essentiel des pratiques en cours dans le milieu marin. Faites-en bon usage pour montrer que vous êtes bien dans votre élément et que la vie des gens de nos lacs, vous connaissez !

Sauvetage lac 117

Pour vous équiper correctement avant votre aventure en mer, c’est sur www.bateauxshop.ch.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *