15 Juin, 2019

publié par dans Visite Maroc | 0 Commentaires

Tous les aspects du circuit dans le sud du Maroc

Tous les aspects du circuit dans le sud du Maroc

Avec le temps, les vacances revêtent un air de club de sport, de nombreux touristes optent pour des vacances avec au programme un trekking au Maroc, une randonnée au Maroc ou pour les plus audacieux un circuit dans le sud du Maroc. Il est bien beau de songer à effectuer un trekking afin de mieux découvrir un pays qu’on ne connait pas, mais avant de se lancer dans cette aventure, il serait bien de savoir ce que c’est et qu’est ce qu’on y fait.

Randonnée et trekking découverte du Désert Marocain

Au sens strict, le terme « trekking » ou « trek » signifie une randonnée effectuée à pieds. Ce n’est que la première partie de la définition, un trekking se pratique uniquement dans les zones montagneuses, voir le lien suivant https://www.aventure-berbere.com/types/rando-trekking/trekking-desert/. Avec les années, la définition a perdu son sens strict et un « trekking » est devenu une randonnée qui s’étend sur plusieurs jours et où l’on utilise des bivouacs. Un « trekking » peut également être appelé « grande randonnée ». Ce qu’il faut retenir c’est qu’un trekking n’implique aucun autre moyen de transport que les pieds. C’est un moyen de faire du tourisme qui est très apprécié parce qu’il permet de découvrir posément une région et même de faire connaissance avec les populations locales.

Désert Marocain

Le trekking, une activité phare dans le sud du Maroc

L’avantage du trekking dans le désert c’est que l’environnement est très peu affecté par sa pratique. Ce qui convient aux touristes désormais soucieux de la protection de l’environnement et de la pratique d’un tourisme durable. Le trekking est favorable aux régions où il est pratiqué parce que les touristes ont généralement besoin de guides, de chauffeurs, d’hôtels, de cuisiniers, etc. Il y’a donc de la création d’emplois. Le trek peut être pratiqué par un grand nombre de personnes, les capacités physiques particulières ne sont pas exigées. Les agences organisatrices adaptent désormais leurs circuits aux personnes les sollicitant, que ce soit la durée, l’itinéraire, l’altitude, etc.

Le trek en individuel peut-être pratiqué, l’inconvénient majeur, c’est que le trekkeur doit porter tout seul tout son équipement : tente, matelas, nourriture par exemple. Par contre, il est assez indépendant dans le choix des endroits à visiter, des lieux où faire des haltes, le rythme de marche et bien d’autres éléments.

Les agences comme Aventure Berbère mettent à la disposition des circuits « préétablis » où 5 à 12 personnes participent simultanément au même circuit. L’avantage c’est qu’on voyage léger, parce que les dites agences mettent sur pied la logistique nécessaire pour le transport des sacs et des équipements. Cela peut être des véhicules, des caravanes qui rejoignent directement les points d’arrêt ou des porteurs qui accompagnent les trekkeurs. Chacun porte seulement ce dont il aura besoin pendant la journée

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *