14 Juil, 2017

publié par dans Visite boutique, Visite Etats-Unis | 0 Commentaires

Voyage aux États-Unis : une halte à San Francisco

Voyage aux États-Unis : une halte à San Francisco

Tout le monde, sauf les partisans de l’antiaméricanisme, a un jour rêvé de visiter Las Vegas, la  cité des jeux cachée dans l’état de Nevada. D’autres préfèrent partir à la découverte de la Californie. Berceau des hippies et capitale de la révolution informatique, elle abrite aussi San Francisco, la ville de toutes les libertés et de la créativité.

Que faire à San Francisco ?

Parce qu’il sera impossible de découvrir toutes les merveilles des États-Unis en un seul voyage, autant se limiter à un endroit. Et San Francisco est de loin une cité qui fascine le plus aux USA. Elle est bien différente de Los Angeles. Temple d’art, de la gloire et de l’architecture, « Frisco » est plus calme et séduit par sa superbe baie. Il faut compter au moins une semaine pour la percer à jour.

Et pour commencer la visite,  la direction sera  vers Haight-Ashbury, la rue des écrivains, des hippies et des musiciens dont les styles rappellent le rock psychédélique de Jefferson Airplane. Son caractère artistique est certes fascinant, mais le pont du Golden Gate envoûte encore plus. Avec sa couleur rouge et reliant deux tours faisant plus de200 mètres de hauteur, il est identifiable entre tous. Pour vivre à la façon de ses citadins, il faut flâner le long de docks, entre le terminal des ferries et le Pier 39 où restaurants, boutiques, et attractions drainent la foule des visiteurs. Le passage est  obligé à Valencia Street l’un des quartiers les plus prisés de la ville où les hommes sont coiffés et habillée à la mode des années 20.

 

L’ESTA : une formalité obligatoire pour les Européens

Dans le cadre du « Visa Waiver Program », les voyageurs européens n’ont pas besoin de visa pour voyager aux États-Unis. Mais ils sont tout de même soumis à une formalité particulière. En dehors du billet d’avion et du passeport biométrique, ils doivent faire une demande d’autorisation de voyage. Cette démarche s’effectue uniquement en ligne. Il s’agit d’une procédure obligatoire qui s’applique aux déplacements n’excédant pas les 90 jours.

Si généralement le gouvernement délivre facilement ce document, parfois il arrive qu’il ne l’octroie pas. Dans le cas d’un ESTA refusé, ils le notifieront par mail dans les 72 heures qui suivent le payement, et dans ce cas, il est conseillé de revérifier si on n’a pas commis quelques erreurs en remplissant les formulaires. Il se peut que les coordonnées personnelles ne soient pas à jour ou bien la durée prévue du séjour dépasse la limite approuvée. En effet s’il s’agit d’un voyage qui doit durer plus de six mois, il faut impérativement demander un visa. Il est à noter que les personnes ayant commis des crimes et des infractions ne sont pas autorisées à entrer aux USA.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *