7 Sep, 2017

publié par dans Visite blog | 0 Commentaires

Voyage à la Réunion : les conseils pour un séjour réussi

Voyage à la Réunion : les conseils pour un séjour réussi

La Réunion est plus qu’une île, c’est une planète à part entière. Elle est vivante, surprenante et continuellement en mouvement. Sous un climat ensoleillé et chaleureux tout au long de l’année, il n’y a pas de saison pour visiter la Réunion. Les plages et activités de découvertes sont disponibles en hiver comme en été. Il faut toutefois faire une réservation. En effet, « l’île intense », est une destination très prisée par les touristes.

La voiture : un indispensable dans l’île

Il y a tellement de lieux à visiter à la Réunion. Dans ce territoire insulaire, la nature est partout, que l’on soit à Saint-Denis, au bord d’une falaise, perdu dans une crique, sur un lagon ou au-dessus du fameux volcan du piton de la Fournaise. Certains établissements ont d’ailleurs profité des richesses et des attraits de l’île pour créer des activités balnéaires et pédestres. Toutefois, à moins que les touristes veuillent rester dans la capitale, il faut impérativement recourir à la location de voiture à la Réunion pour pouvoir se déplacer en toute liberté. Les taxis sont aussi une bonne alternative pour faire des déplacements rapides. Mais cette option peut coûter cher surtout si l’on compte visiter les villages réunionnais et ses paysages sauvages. Les agences de location proposent généralement différents modèles de véhicules. Mais l’idéal est d’effectuer une réservation quelques semaines avant le départ. Les prestataires sont disponibles sur internet et on peut ainsi réserver la voiture de son choix en ligne.

La langue locale : un détail à ne pas négliger

Les attraits de la Réunion ne se limitent pas aux plages, à son volcan, à ses lagons et à ses paysages sauvages. L’autre richesse de l’île réside aussi dans sa population métissée venue de tout l’océan Indien. Les touristes y croiseront des autochtones ayant des origines asiatiques, africaines, pakistanaises ou malgaches. La région reste tout de même une destination francophone. Mais bien que les habitants n’utilisent pas que le créole réunionnais pour s’exprimer, certains mots bien locaux s’invitent souvent dans les conversations. Il faudra donc se préparer à la barrière de la langue. L’idéal est de se renseigner à l’avance afin de se familiariser avec les expressions les plus courantes. Il existe certains guides qui peuvent accompagner les touristes une fois sur place. Il n’est pas nécessaire d’embaucher un traducteur, mais on peut cependant se faire guider par un membre de la famille ou un ami qui connait déjà les locutions locales.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *