21 Déc, 2018

publié par dans Visite Afrique | 0 Commentaires

À la découverte de la capitale égyptienne : Le Caire

À la découverte de la capitale égyptienne : Le Caire

Se trouvant au nord du pays, au bord du Nil, près de l’île de Gezira, Le Caire est la capitale de l’Égypte. Ce n’est pas vraiment une destination très populaire par les voyageurs en raison de son immensité, mais aussi de la cohue, de la pollution de l’air et de la circulation dense qui y règne. Cependant, cette ville mérite tout de même le détour.

En vous y prenant bien, vous trouverez beaucoup de choses à faire sur place. Il y a par exemple le tour de la cité qui doit être dans votre programme tout comme la visite du Musée égyptien du Caire et de l’œuvre de street art monumentale recouvrant le quartier de Manshiyat Naser. En effet, Le Caire ne se résume pas à Gizeh avec ses légendaires pyramides et sa statue du Sphinx.

Monter au sommet de la tour du Caire

La tour du Caire est un site important à visiter lors de votre voyage en Égypte. Elle est située sur l’île de Gezira. Cette tour est le plus haut monument d’Égypte avec ses 187 mètres de hauteur. Son architecture et sa forme sont inspirées du palmier et du lotus. Ce monument touristique sert en fait de tour d’observation et à la fois de tour de télécommunications.

La tour du Caire

Ainsi, si vous voulez profiter d’une belle vue vers tous les horizons de la capitale, il est recommandé de grimper jusqu’au sommet de la tour. À part cela, elle dispose également de différents restaurants dont un est rotatif, plus une cafétéria à ciel ouvert avec jardin au sommet. Pendant la nuit, la tour est éclairée avec des lumières LED qui changent régulièrement de couleurs.

Visiter le musée égyptien du Caire

Le Musée égyptien du Caire est le plus grand musée en Égypte. C’est également l’un des principaux lieux visités par les voyageurs. Le musée se trouve sur la place Tahrir. En vous y introduisant, vous serez occupé pendant un moment. Dans ses 107 salles, il abrite une collection grandiose d’objets d’antiquités pharaoniques sur une période remontant à 5 000 ans. Il est à noter que cette collection est plus ou moins présentée par ordre chronologique.

Visite dans le musée égyptien du Caire

On y découvre aussi des salles spéciales comme la salle des momies de pharaons de la XVIIIe à la XXe dynastie. Parmi les diverses collections exposées dans le musée, il y a des objets retrouvés provenant des palais royaux et des tombes des rois égyptiens et des membres des familles royales du Moyen Empire.

Découvrir la gigantesque œuvre d’art de rue à Manshiyat Naser

Parmi les meilleures choses à voir dans la capitale, il y a également l’immense anamorphose peinte dédiée au « peuple des Poubelles » qui habille une cinquantaine d’immeubles du Manshiyat Naser. Cet endroit est le quartier des chrétiens coptes de la ville qui collectent les déchets, les trient et les recyclent. L’œuvre est en fait un mélange de calligraphie arabe et de graffitis réalisé par l’artiste franco-tunisien eL Seed. Ce dernier a appelé son projet « Perception ».

Pour mieux découvrir cette œuvre monumentale dans son ensemble, il faut se rendre sur l’un des points les plus hauts de ce quartier comme sur une colline tout proche par exemple. Vous verrez alors un message qui se lit comme suit : « Si quelqu’un veut voir la lumière du soleil, il faut qu’il se frotte les yeux ». C’est une citation d’Athanase d’Alexandrie, évêque copte du IIIe siècle. Le but d’eL Seed ici est de valoriser la société copte qui gère les ordures de la ville.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *